Au mois du juin 1759, une flotte de 49 navires armés britanniques navigue sur le fleuve St-Laurent en direction de Québec. Au petit matin du 13 septembre 1759, après un siège naval de plusieurs mois, l’armée britannique commandée par le général James Wolfe débarque à l’Anse-au-Foulon. Après avoir escaladé dans l’obscurité les parois abruptes du cap Diamant, les troupes atteignent les plaines d’Abraham surplombant le fleuve plus de 50 mètres plus haut. S’ensuit une bataille contre les troupes françaises sous le commandement du général Louis-Joseph de Montcalm. La bataille des plaines d’Abraham, qui ne dura pas plus de 30 minutes, se soldera par la mort des deux commandants français et anglais et la victoire des britanniques. Quelques jours plus tard, le lieutenant du Roi, le seigneur de Ramezay signe la capitulation de Québec, ce qui marque la fin du régime français au Canada. Aujourd’hui un parc historique national, le parc des Champs-de-bataille permet à plus de 4 millions de visiteurs par année de reprendre contact avec la nature et notre histoire tout en profitant de la vue magnifique qu’il offre sur le fleuve St-Laurent.

By: Laurence Pagé

Leave A Comment